L’alimentation intuitive, manger sans se casser la tête

27 juillet, 2016

ET LA PERTE DE POIDS ?

weight-loss-maigrir

Avec l’alimentation intuitive, on souhaite d’abord et avant tout retrouver une relation saine avec les aliments. La perte de poids, c’est le bonus à la démarche. Les personnes au-dessus de leur poids génétique pourront, au fil du temps, constater les bienfaits d’une telle approche sur leur poids. Mieux vaut perdre lentement et sûrement pour le maintenir, car avec les régimes, c’est vite perdu, mais
tout aussi vite retrouvé !

SOSCuisine: Menus pour maigrir

ÉVITER LES PIÈGES

Attention aux régimes déguisés. Quand on compte des points, on pèse les aliments, ou l’on utilise une application qui compte les calories, on est en « mode régime ». Et s’il y a du contrôle, la perte de contrôle n’est pas loin. La privation rend les aliments tellement plus attirants, au point où certaines personnes ont l’impression de manger comme s’il s’agissait de leur dernier repas à vie.

SE REPROGRAMMER

hungry-faim-happy-contente

Manger quand on a faim et arrêter quand on a plus faim peut sembler simple, mais quand on a passé 20 ans à ignorer ses signaux, il se peut fort bien qu’ils soient flous au début. Se permettre de manger de tout peut aussi être inquiétant pour ceux qui ont l’impression que leur estomac est un puits sans fond. Un accompagnement peut être nécessaire. D’ailleurs, de plus en plus de nutritionnistes préconisent l’approche de l’alimentation intuitive pour retrouver une relation saine avec la nourriture et gérer sainement son poids. Trop coûteux ? Les coûts associés à divers produits amaigrissants varient en moyenne entre 300 et 1 000 $. À ce prix, vous pouvez bénéficier de plusieurs consultations en nutrition et de conseils personnalisés.

Sur ce, bonne dégustation !

Paru dans Mieux-Être, Édition Avril 2016.

coeur en santé avec SOSCuisine

Enregistrer

Enregistrer

Pages :Page précédente 1 2 3 4

The following two tabs change content below.

Auteur

Marjolaine Mercier

Marjolaine détient baccalauréat en nutrition (Université Laval), un certificat en psychologie (UQAM) ainsi qu’une formation en Gestalt-thérapie (IQGT). Elle complète actuellement un certificat sur l’alimentation végétale (Cornell University). Elle est la fondatrice des Cliniques M Nutrition sur la Rive-Sud de Montréal en plus d’être co-auteur du livre ‘Ménager la chèvre et manger le chou » (mars 2018). En consultation individuelle comme en conférence, son dynamisme saura vous motiver!

Marjolaine Mercier

Derniers articles par Marjolaine Mercier (voir tout)

2 commentaires à “L’alimentation intuitive, manger sans se casser la tête”

septembre 25, 2017 à 12:37 , Francine Lemelin Robichaud dit:

Bonjour
J’aimerais savoir si vous donnez ce cours : alimentation intituitive à Lévis? Cest ma fille (Isabelle Robichaud) qui m’a parlé de de ce cours qu’elle a suivi a Cap Rouge!
J’attends votre réponse! Merci!

Cinzia Cuneo

septembre 26, 2017 à 8:51 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Francine, nous ne donnons pas de cours, mais si vous ne voulez pas vous casser la tête à savoir quoi manger, abonnez-vous à nos menus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.